Besoin d'aide ou d'un conseil 01 71 03 86 04
... vite, une idée !
Accueil > La boite à idées > Les fiches conseil > Mariage classique : 5 conseils pour le faire-part

Le bon format, le bon papier, la bonne couleur d’encre...

Un beau faire-part classique ce sont les bons mots, les bonnes formulations, mais aussi plein d’autres petits détails comme le format (14,8 x 21cm (soit l’équivalent d’un format A4 pliée en 2), la qualité du support (un Velin d’Arche ivoire), la police de caractère (une typo dite "anglaise") ou encore la couleur de l’encre (noir traditionnellement, même si les couleurs comme le marine, le vert, le rouge restent des valeurs sûres !).

Mariage classique : 5 conseils pour le faire-part

Envie d’un faire-part de mariage chic et classique ? Petit rappel de quelques règles pour un texte et une présentation impeccables !

1) Le faire part, sur une page ou sur 2 pages ?

Ce que dit l’étiquette : la famille de la mariée et celle du marié annoncent le mariage sur 2 feuillets distincts (et non de part et d’autre d’une même page pas exemple). Version très chic : on imprime 1 feuillet double par famille (ils sont ensuite glissés l’un dans l’autre et envoyés ensemble). Version "green attitude", on opte pour un seul feuillet double que l’on partage, une famille écrit sur la première page et la seconde sur la 3ème. On peut ainsi, selon le pliage, faire apparaître sur le dessus l’une ou l’autre famille, en fonction des personnes à qui l’invitation est envoyée.

2) Qui doit annoncer le mariage ?

Traditionnellement, l’annonce du mariage est faite par les ascendants des mariés, en commençant par la génération la plus ancienne. Chacun sa ligne, ce qui donne par exemple, du côté de la mariée :
Monsieur et Madame Albert Steel (grands parents paternels de la mariée)
Monsieur et Madame Jacques de Vilmorin (grand-parents maternels de la mariée)
Monsieur et Madame Jean Steel (parents de la mariée)
sont heureux de vous faire part du mariage de Mademoiselle Joséphine Steel, leur petite fille et fille, avec Monsieur Antoine Le Gall. »

2 bis) Faire-part et parents divorcés, comment je fais ?

Super simple, les parents divorcés ou séparés ont chacun leur ligne. Si Monsieur et Madame Jean Steel sont divorcés on écrit :
Monsieur Jean Steel (le père divorcé)
Madame Bénédicte de Vilmorin (la mère divorcée)

3) Monsieur et Madame, en entier ou en abréviation ?

L’usage veut également que les titres soient écris en toutes lettres sur un faire part de mariage. Le nom de famille est traditionnellement précédé du nom de l’homme ("Monsieur et Madame Albert Steel"). On n’oublie pas non plus le "Mademoiselle" ou "Monsieur devant les prénoms des mariés, certes un peu désuet quand on se marie à 30 ans après 4 ans de vie commune mais charmant malgré tout !

4) Quelle formule pour annoncer le mariage à l’église ?

Différentes formulations sont possibles, par exemple :
Ils vous prient d’assister ou de vous vous unir par la prière à la messe de mariage qui sera célébrée le samedi 14 septembre 2013, à 15 heures en l’église Saint Laurent de Sainte Eulalie (Cantal).
Lorsque l’officiant est un ami de la famille, on peut également mentionner son nom, par exemple avec cette formule : "Le consentement des époux sera reçu par le père Pierre-Emmanuel Maillard, cousin de la mariée".

5) Quelles adresses doivent figurer sur le faire-part ?

On fait traditionnellement figurer sur le faire-part de mariage (ferré en bas à droite), les adresses des "faisant part", du plus âgé au plus jeune, soit dans notre exemple :
15 avenue de Ségur, 75016 Paris (l’adresse des grands parents de la mariée)
43, rue de la Croix Bosset, 92310 Sèvres (l’adresse des parents de la mariée).
110, rue Sedaine, 75011 Paris (l’adresse de la mariée)

6) Faut-il mentionner le vin d’honneur / dîner sur le faire part ?

L’usage veut que l’on distingue le faire part (l’annonce du mariage) de
l’invitation. L’invitation au cocktail et au dîner se fait donc sur un carton à part (10,5 x 15 cm) et, tradition toujours, ce sont les mères qui invitent. Voici un exemple de texte d’invitation :
Madame Jean Steel
Madame Pierre Le Dantec
recevront à l’issue de la cérémonie religieuse au Château de La Garde (Cantal).

Cockatil à partir de 18 heures
Dîner placé à 20h30.

Réponse souhaitée avant le 3 septembre 2013

***

Voilà, vous savez tout ! Mais n’oubliez pas, c’est votre mariage, pas celui de votre belle-mère ! Alors si votre idée du faire-part parfait c’est plutôt un faire part original et coloré, avec de jolis textes écrits par votre poète de futur mari, allez-y ! Il n’y a pas de faire part réussi ni de faire part raté, ce qui importe, c’est qu’il vous ressemble !